Jacob McAlister

Connu notamment pour ses représentations geeks à tendance catholico-iconiques, Jacob McAlister est un illustrateur reconnu artistiquement. Il nous propose aujourd’hui un travail tout en délicatesse avec sa série de Block Prints. Pour l’interview qu’il a accordé à theUnitedGeekdom, il nous parle de lui bien sur, mais aussi de comédie musicale, de son parcours et d’Indiana Jones.

Jacob McAlister is a famous illustrator. We know him for his representations geeks with tendency catholico-iconic. Today, he proposes us his new work,  a delicat series of Block Prints. In the interview for theUnitedGeekdom, he speaks to us about him, of course,  but also of musical, his background and Indiana Jones.

PRESENTATION

D’où viens-tu?

Je suis originaire de Floride, Central, la capitale balnéaire de la nation.

blogger-image-nemoQue fais-tu dans la vie?

Je travaille tous les jours comme instructeur à l’Université de voile, mais ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Je voyage à travers tout le pays pour assister aux convention dans lesquels je vends des copies et des originaux de mes illustrations. A coté de ça je travaille comme illustrateur et graphiste en indépendant. Bon, j’ai presque terminé. Je suis également chanteur et acteur. J’ai interprété Crush dans la comédie musicale de Disney inspirée du Monde de Nemo et divers rôles au sein des parc d’attraction de Disney et Universal. J’ai une femme et trois enfants et ça c’est le plus important.

Rocketeer_Summer_1991Quel genre d’ado étais-tu?

J’étais un adolescent plutôt geek. Mais ce n’était pas très à la mode d’être geek dans les années 90. Mon film préféré était Rocketeer et je jouais à Chrono Trigger. J’étais à fond dans Dragon Ball Z avant même qu’il soit disponible aux Etats-Unis, donc j’achetais les livres en japonais (que je ne pouvais pas lire). Mon meilleur ami et moi voulions créer notre propre Comic et nous faisions des batailles de nunchaku quand nous ne nous battions pas avec les filles. On regardait Indiana Jones et on avait des discussion théologiques à propos de Star Wars.

Quelle a été ta première expérience geek?TYDRIUM

Ma toute première expérience geek a été lorsque lors de mon quatrième anniversaire, on m’a offert une maquette du Tydirium et une bande de figurine du Retour du Jedi.

LES GEEKS

Pour toi, un Geek c’est quoi?

Il y a différents niveaux de Geekitude, pour moi c’est quelqu’un qui aurait une certaine fascination pour tout ce qui serait en rapport avec les films, les jeux vidéos ou les bandes dessinées. Tandis que cela paraissait totalement maladroit et inadapté socialement, la culture Geek semble, heureusement, beaucoup mieux acceptée culturellement de nos jours.

TON TRAVAIL D’ARTISTE

SentinelQuand as-tu commencé?

J’ai commencé à dessiner des personnage de bande dessinée en quatrième année. J’ai toujours dessiné du coté Geek de l’art.

Pourquoi cette voie?

Je profite de la vie en dessinant, des modèles vivants, des bandes dessinées et du graphisme. Il y a une quantité infinie de choix de sujets dans ces domaines, mais je dessine ce que j’aime le plus dans la vie. Cela arrive parfois que le sujet soit Geek.

 

Quelles sont tes inspirations?trooper2

Il y a beaucoup d’artistes et de geek artistes qui m’inspirent. Mais je suis aussi inspiré par des tonnes de choses non geeks. Les iconography Catholique, les mouvement pré-Raphaelites et Aesthetiques, l’Art nouveau, la Lomography, le Pop art (Warhol et Lichtenstein) la nature, et les galeries antiques.

Quel est ton parcours artistique jusqu’à aujourd’hui?

Mon parcours artistique a démarré professionnellement durant mes études au Ringling College of Art and Design. Par la suite j’ai travaillé pour Disney Design Group en Floride. J’ai également travaillé un bout de temps pour une société de design, créer des produit d’art pour des sociétés comme Disney, Universal, CokeThe Smithsonian et un paquet de parcs nationaux.  Ces emplois étaient amusant mais finalement pas très épanouissants, c’est pourquoi j’ai toujours fais mes propres travaux de mon coté.

printCombien de temps peux-tu consacrer à la réalisation d’une oeuvre?

Cela dépend, de quelques jours à quelques semaines. C’est difficile à dire précisément car je ne travaille jamais sur une seule pièce à la fois.

Quels outils utilises-tu?

Dans un premier temps je dessine TOUT à la main. Je change de carnet de croquis tous les deux ou trois mois. Je transfert habituellement tous mes dessins dans Illustrator et parfois Photoshop pour les terminer. Je peints également, « screen print et block prints ».

Écoutes-tu de la musique quand tu travailles, quelle genre?

J’écoute beaucoup de musique… je dis bien BEAUCOUP. J’en écoute en travaillant, plutot des musiques de film et du Jazz.

printQuelle est la réalisation dont tu es le plus fier?

Je suis assez fier des « block prints » dernièrement. C’est bon de revenir aux méthodes traditionnelles de création d’art. Vous pouvez voir les photo de mes dernière Pyrogravures sur ma page Facebook.

Quels sont tes projets à venir?

J’ai beaucoup de travaux en cours en ce moment mais pas grand chose que je peux encore partager.

Où peut-on voir ton oeuvre?

Je serais au HeroesCon en Caroline du nord en Juin et cet été, sur la route pour d’autres conventions. J’ai mes boutique Etsy et Geek-art.net.

GEEKARTISTS

Qui sont les geekartistes de ton Panthéon?

Les geekartistes de mon Panthéon incluent entre autres Will Pigg (jette un œil!), Adam Hughes, Eric Tan, Phil Noto, Brittney Lee et Dan Hipp.

pantheon

Vous êtes-vous déjà rencontrés?

 Excepté Will, j’en ai encore quelques uns à rencontrer dans cette liste.

Quels sont les retours sur ton oeuvre de la part du public et des autres artistes?
wompratpack

Je propose mes illustrations à la vente depuis deux ou trois ans et j’ai des super retours des fans lors des conventions. Personne ne m’a encore dit que j’étais nul. Dons ça me va très bien. Je fais beaucoup d’affaires avec d’autres artistes, la plupart veulent mon travail autant que je veux le leur. Je me dis que c’est plutôt positif.

Pour toi, le Geek-art aurait-il plus sa place dans un musée, dans la rue ou sur un T-shirt?

Le Geek-Art a sa place partout. Il y a un impact culturel défini par la communauté Geek et j’espère qu’il résistera à l’épreuve du temps. J’espère que dans cent ans on retrouvera les couverture de certaines bande dessinées d’action au Louvre ou à la Smithsonian Intitution.

Peux-tu me dessiner quelque chose qui t’inspire sur le moment?

Ma dernière pièce sera un autre block print liée à Indiana Jones et la Dernière Croisade. Je ne l’ai peut-être pas mentionné mais je suis un grand fan d’Indy… En attendant voici mon Storm Trooper Icon :

trooper

Articles similaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *